Posted By: Cedric On: Jan 9th, 2015 In: Blog News Uncategorized Comments: 0

Requiem Pour Charlie

Mon 1er Charlie c’était un cadeau de mon papa quand j’avais 16 ans (après ou avant il y a eu les bouquins de Cavanna, je sais plus). Depuis plus de 20 ans je suis abonné fidèle, la seule année où non c’était quand j’étais aux States, mais même là ma maman m’en envoyait des exemplaires de temps à autres. Charlie c’est ma famille quoi. Val, Font, Siné, Cabu, Wolinski, CharbOncle Bernard, Honoré, Polac, Tignous, Riss, Renaud un temps, Caroline Fourest, Philippe Lançon et Catherine plus récemment…ce sont tous mes oncles et mes tantes. Je ne serais pas qui je suis aujourd’hui sans la lecture hebdomadaire et passionnée du journal depuis 2 décennies. Tous ces monuments de culture ont façonné ma façon de penser, ma façon d’être finalement. Ce ne sont pas des grands optimistes, loin de là, mais ils aim(ai)ent la vie.

 

Aujourd’hui je me sens orphelin. Oncle Bernard va me manquer comme personne, il m’a guidé depuis toutes ces années, en économie mais pas seulement. Son truc c’est le bonheur en fait, écouter le bruit de la mer, regarder passer une femme, la poésie. C’était un alter-mondialiste hors pair qui se battait (avec sa plume!) toutes les semaines pour faire l’éloge de la beauté! C’est lui qui m’a fait lire autant et fait découvrir des films cultes comme Rendez-Vous à Bray d’André Delvaux, avec Anna Karina et Bulle Ogier dont il était fan.

 

Certes Charlie n’est pas mort, c’est même devenu une cause apparemment maintenant. Si ça a le mérite de réveiller les gens (pour mémoire tout le monde ou presque avait continué de roupiller après le précédent attentat -incendie criminel- contre les locaux de CH) alors tant mieux. Avec la réserve de tarés qu’on a sur cette planète, à commencer par ceux qui hurlent maintenant à la peine de mort à tout va (Charlie leur aurait craché dessus), y a de quoi dessiner jusqu’à la fin des temps…

 

RIP Charb, Cabu, Tignous, Honoré et Oncle Bernard (et ceux que j’oublie).

 

“Dieu n’est jamais rassasié de la vie des humains.” (Bernard Maris)

 

 

 

L’ami Luz explique Charlie

 

 

Love Is What Stays by Cedric Woo on Mixcloud

0 Responses to Requiem Pour Charlie


Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>